Comme pour vous loger, toutes les gammes de prix et de qualité existent. Vous trouverez aisément autant de street-food que faire se peut !

Quelques généralités pour commencer s’imposent. Les Cambodgiens, et les asiatiques de façon générale, prennent de nombreux repas par jour. Cela débute le matin par la soupe avec du bœuf et des pates de riz : le « cutéo », avec du sang pour les plus courageux, ou la même chose mais façon porridge avec une bouillie de riz : « le bobor ». Ne cherchez pas ces plats à une autre heure de la journée, ils ne se mangent que le matin jusqu’à 11h environ. Ensuite vous trouverez dans des « side-car » version locale (des karts en anglais), le sandwich local : « nome pain paté », casse-croute typique de milieu de matinée. Idem ne le cherchez pas dans des boutiques en dur, seuls les karts le vendent. Le reste de la journée se déroule plus ou moins selon nos critères, avec nombres de beignets frits dans l’après midi.

Les heures sont différentes également. Il fait nuit tôt sous les tropiques, à 18h. Ici c’est le format anglo-saxon : 6pm (du soir). Donc du coup on se couche tôt et on se lève tôt ! à 6am (du matin) tous ces resto sont remplis ! Le déjeuner se prend à 11am et le diner à 6pm. Cela concerne les locaux et les restaurants locaux.

C’est l’autre principale différenciation à faire : les restaurants locaux et les restaurants « western ». Les premiers sont ouverts aux heures indiquées précédemment et vous n’y mangerez que du local. Après 7pm, il n’y aura plus grand-chose à manger. Ils n’ont en général pas de carte, et ne font qu’un seul plat, tel le « hot-pot », une casserole sur un réchaud au milieu de la table, dans laquelle vous cuisinerez votre soupe vous-mêmes avec les ingrédients que vous désirez : légumes, champignons, choux, bœuf, porc, poulet, poisson, encornet, crevettes … Il existe de grands buffets, généralement un peu en dehors des centres villes, où pour 5 ou 6$ vous pourrez aller vous servir à volonté et faire cuire vous-même soit dans ce hot-pot, soit sur un petit brasero au charbon posé sur votre table.
En bordure de route et dans tous les quartiers, vous verrez souvent une table où sont posées de nombreuses casseroles et faitouts en aluminium bien cliquant. Approchez vous, soulevez les couvercles, dites à la dame ce que vous voulez, et vous pourrez manger pour 1 ou 2$, sur les quelques tables et chaises en plastique situées non loin.

Les restaurants western eux se reconnaissent au 1er coup d’œil : il y a des « barang » (étranger en cambodgien) attablés. Ils servent aussi bien des pizzas que des riz frits ou des steaks (à éviter absolument, la viande de bœuf est immangeable !) Vous y aurez une carte en anglais avec des photos souvent, et pourrez vous régaler d’un plat local, version un peu occidentalisée, dans les bonnes adresses.
Enfin d’excellents établissements servent également une excellente cuisine quelle soit locale ou western, pour un budget supérieur bien sûr, mais toujours nettement moins cher qu’en Europe. 
ICI un lien vers TripAdvisor